Comment gérer sa trésorerie ?

trésorerie

Publié le : 25 janvier 20238 mins de lecture

Certes, au sein d’une entreprise, le développement de l’activité ainsi que sa rentabilité sont les priorités d’un dirigeant. Toutefois, il ne devrait pas négliger certains détails cruciaux, comme la trésorerie. Pilier de la pérennité d’une entreprise, celle-ci doit être impérativement bien gérée. Cette besogne demeure cependant ardue pour certains chefs d’entreprise. D’où la mise en place de plusieurs stratagèmes astucieux pour une bonne gestion de trésorerie. Zoom !

La trésorerie d’une entreprise : décryptage

Afin de bien comprendre comment gérer la trésorerie d’une entreprise, il importe avant tout de connaître ce qu’est une trésorerie. Pour faire simple, il s’agit de l’ensemble des fonds qu’une entreprise peut mobiliser immédiatement. Cela implique : les fonds disponibles sur le compte bancaire de l’établissement, les fonds disponibles en caisse, ainsi que les valeurs mobilières de placement. Il importe de savoir faire la différence entre la trésorerie, le chiffre d’affaires (qui désigne la somme totale des prestations de services et des ventes) et le résultat (qui désigne le reste du chiffre d’affaires soustrait de l’ensemble des charges).

A priori, gérer la trésorerie d’une entreprise peut se montrer soporifique et demande du temps ainsi que certaines compétences en comptabilité. Toutefois, cette tâche demeure cruciale pour assurer la stabilité et la continuité de l’activité d’une entreprise. C’est pourquoi nombreux sont les entrepreneurs qui font appel à des experts-comptables. D’autres startups font usage des logiciels de comptabilité pour les aider dans leur gestion de trésorerie. Ces outils s’avèrent très pratiques, sécurisés, et permettent d’accomplir de multiples tâches. Parmi ces logiciels de gestion figure celui que propose la plateforme Fygr.io.

Pourquoi bien encadrer la gestion de sa trésorerie ?

Il existe plusieurs raisons confirmant l’importance de toujours bien gérer la trésorerie au sein de son entreprise. Dans un premier temps, une bonne gestion de trésorerie permet à une entreprise de faire face à ses engagements. En effet, lors du jour de leur échéance, le dirigeant pourra honorer ses engagements et régler toutes ses charges. Cela implique les dettes fournisseurs, les salaires des employés, les impôts, les cotisations sociales, etc. En outre, il faut également préciser que la gestion de sa trésorerie offre la possibilité d’avoir une vision précise des flux entrants et sortants au sein de son entreprise. En identifiant ces deux principaux postes (entrées et dépenses d’argent), il sera beaucoup facile pour le chef d’entreprise de prendre une décision et faire quelques économies.

Dans une autre lancée, il faut savoir qu’une bonne gestion de trésorerie offre aux dirigeants d’entreprise la possibilité d’éviter une cessation de paiements. Si la trésorerie s’avère être mal gérée, l’entreprise peut faire l’objet de plusieurs effets considérablement nuisibles. En effet, elle ne sera plus en mesure d’honorer ses dettes à court terme, entre autres les salaires, le paiement du loyer, etc. De ce fait, l’établissement se trouvera dans un état où son actif disponible devient inférieur à son passif exigible. En conséquence, faillite et cessation de paiements. Une fois les 45 jours suivant l’impossibilité de payer passés, le tribunal de commerce sera signalé de cet état critique. Ensuite, ce dernier décidera d’initier une procédure collective (liquidation judiciaire ou redressement judiciaire). D’où l’importance de bien gérer sa trésorerie.

Gérer au mieux sa trésorerie : comment bien s’y prendre ?

Pour mieux gérer sa trésorerie, il faut avant tout posséder une bonne connaissance de sa propre entreprise ainsi que son secteur d’activité. Cela demeure toutefois insuffisant. Dans une première lancée, il importe de créer un plan de trésorerie prévisionnel efficace. Un outil permettant de faciliter la gestion de trésorerie, ce dernier désigne un tableau récapitulatif de l’ensemble des encaissements (ou entrées d’argent) et des décaissements (ou sorties d’argent) mensuels. Ce plan prévisionnel contient généralement : le chiffre d’affaires, les apports en capital, les apports en compte, les charges locatives, les salaires des collaborateurs et les dettes fournisseurs. Sans oublier les charges sociales, les taxes, les impôts, et les autres frais professionnels. Grâce aux données récoltées, il sera possible d’anticiper les périodes creuses de trésorerie et d’identifier précisément vos postes de dépenses. Pour générer un plan de trésorerie prévisionnel, vous pouvez faire usage de Google Sheet, d’un tableur type Excel, ou d’un logiciel de comptabilité.

En outre, une bonne gestion de trésorerie implique également une gestion des factures impayées. Effectivement, ces factures non payées comptent parmi les principaux problèmes de trésorerie. Pour y remédier, le mieux est de mettre en œuvre certaines mesures de prévention. Cela implique : la souscription à une assurance professionnelle contre les risques d’impayés, l’usage d’un logiciel de recouvrement de créances, l’envoi des rappels et des relances par mail, la réduction des délais de paiement, et la demande d’un acompte. Avant une transaction, il est aussi conseillé de chercher des renseignements sur son client.

D’ailleurs, il faudra également prendre le temps de passer en revue les différents contrats avec ses fournisseurs. Cet exercice permet en effet de déterminer si un contrat est toujours bénéfique ou non pour l’entreprise. Cette mise au point offre l’occasion de faire une comparaison d’offre avec la concurrence et conclure un nouveau contrat (en cas de nécessité).

Gestion de trésorerie : d’autres conseils astucieux à prendre en compte

Afin d’optimiser la gestion de trésorerie de votre entreprise, il faut faire preuve de rigueur vis-à-vis des suivis de trésorerie. Effectivement, une petite erreur peut perturber complètement l’équilibre de sa trésorerie. D’où la nécessité d’être rigoureux durant le suivi des paiements, de la production et des charges. À ce stade, l’utilisation d’un outil de gestion et comptabilité sera de mise. Cela permet d’avoir une vision claire et rapide de l’évolution des comptes, et ce, de manière automatisée et sans intervention.

En outre, il est recommandé d’être très attentif au niveau de la gestion des stocks. En effet, si une entreprise rencontre une difficulté à liquider ses marchandises, elle sera dans l’obligation de les vendre à bas prix. Cette perte entraînera un freinage au niveau du développement de son activité. En conséquence, une trésorerie défaillante. Il s’avère donc nécessaire d’optimiser et de bien maîtriser ses stocks. Pour ce faire, il faut savoir identifier les meilleures ventes, et les produits moins sollicités. Ce procédé permet de s’approvisionner intelligemment. Si vous souhaitez optimiser la gestion de trésorerie de votre entreprise, songez aussi à faire usage de comptes multiples pour séparer les postes et pour avoir une précision sur les dépenses. Par la même occasion, vous pourriez diviser vos activités en cas d’exercice dans plusieurs secteurs différents.

Plan du site