Comment choisir sa durée d’amortissement ?

Publié le : 23 septembre 20214 mins de lecture

Pour un projet de remplacement d’un actif obsolète ou d’achat d’un nouvel actif, l’entreprise se doit bien de tenir sa comptabilité. En effet, elle se doit de constituer un capital pour amortir les biens physiques et incorporels. Elle se diffère de la dépréciation, car elle permet de constater toute diminution de la valeur d’un bien. Tandis que, la dépréciation va constater la perte de valeur de l’actif dans la comptabilité. Qu’en est-il de la durée d’amortissement et comment la choisir ?

Comment choisir sa durée d’amortissement ?

En matière de comptabilité, il est indispensable que les immobilisations soient bien amorties pendant la durée d’amortissement qui correspond à la période d’utilisation du bien en temps réel. Cette dernière permet au dirigeant de l’entreprise de définir le taux d’amortissement. Pour choisir la durée d’amortissement, il faut prendre en considération la nature du bien, si commercial, technique ou autre ainsi que le degré d’utilisation et leur condition d’utilisation. Il en est de même pour les caractéristiques et fonctionnement de l’entreprise, les conditions de renouvellement d’immobilisation, la politique de cession et la durée de l’amortissement comptable à proprement parler. En effet, si ceux-ci sont supérieurs aux dotations fiscales, il y a amortissement dérogatoire. Dans le cas contraire, il y a réintégration comptable.

La durée d’amortissement en fonction des biens utilisés 

Le choix de la durée d’amortissement tient compte de la nature du bien immobilier. Par exemple, la durée d’amortissement d’une voiture est plutôt courte que celle d’un immeuble. Néanmoins, on peut se référer au tableau récapitulatif des données d’amortissement que l’administration fiscale a mis en place pour choisir la durée d’amortissement la plus adaptée, et ce, selon l’utilisation par les entreprises. La durée d’amortissement peut aller de 15 à 50 ans selon le type d’immeuble.

En quoi consiste la durée d’amortissement ?

Dans le cadre d’une immobilisation, la durée d’amortissement est la période pendant laquelle un bien est utilisé par une entreprise. En effet, l’amortissement permet de déterminer la perte de valeur d’un bien immobilier. En effet, cette dernière diminue au fur et à mesure que la durée d’amortissement est courte. Dans le cas où l’immobilier serait bien amorti, il peut être maintenant mis en commercialisation pour réaliser une plus-value. L’amortissement d’un bien est fonction de la nature du bien et du mode d’amortissement ainsi que de la durée de vie du bien selon la manière d’utilisation de l’entreprise, si récurrente ou de manière régulière.

Plan du site